La bruschetta authentique : origine, anecdotes et recettes

Indissociable de la gastronomie italienne, aujourd’hui à la carte de nombreux établissements sous autant de formes diverses, la bruschetta revêt pourtant des origines bien modestes. Découvrez l’histoire de cette spécialité 100% italienne !

Les origines de la bruschetta

A l’origine, la bruschetta était un «plat pauvre» servi aux paysans pour utiliser le vieux pain. A l’époque, l’huile d’olive extra vierge et le sel de mer étaient utilisés comme agents de conservation. D’ailleurs, anciennement, la bruschetta était appelée « olio e sale », ce qui signifie « huile et sel ». C’était ainsi et surtout une façon de pouvoir récupérer ou recycler du pain qui n’était plus frais. Elle a ensuite été popularisé par les cultivateurs lorsqu’ils allaient travailler aux champs et de nos jours, on en mange la fameuse tartine à l’heure de l’apéritif ou en entrée.

La recette de la véritable bruschetta

D’abord, le secret d’une bonne bruschetta c’est la qualité qu’on apporte au choix de ses ingrédients. Du pain, de l’huile d’olive extra vierge, de l’ail, des tomates bien mûres, et c’est tout ! Pour préparer une bruschetta italienne, coupez le pain en tranches de 2cm d’épaisseur. Chauffez une poêle anti-adhérente et faites-y griller le pain des deux côtés jusqu’à ce qu’il devienne croustillant. Pendant ce temps, lavez les tomates et coupez-les en petits cubes. Disposez-les dans un bol et assaisonnez-les avec du basilic, de l’huile d’olive extra vierge et du sel. Épluchez l’ail et frottez-le sur les tranches de pain. Le saviez-vous ? La bruschetta désigne à la fois la tartine dans son ensemble mais aussi la préparation à base de tomates qu’on dispose sur celle-ci.

Les variantes de la bruschetta

Il existe bien des recettes de bruschetta, qui dévient de la préparation d’origine. On peut ainsi l’agrémenter de mozzarella, d’artichauts, de parmesan, de fèves, de pecorino, on trouve aussi des bruschettas au thon, aux aubergines, etc.

D’ailleurs, les bruschettas que nous vous proposons à la carte du 80 font quelques entorses à la recette originale, mais n’en sont pas moins gourmandes : découvrez le Méditerranéenne avec tomates confites, thon, oignons et fromage : la Sicilienne avec tomates, aubergines, anchois, olives et fromage ou encore la Royale avec légumes, champignons et parmesan.