80, avenue du Général de Gaulle 94160 Saint-Mandé
01 43 74 55 48, resa@le80.fr
Sous le controle du Beth Din de Paris
Yes

Sous la surveillance du
Rabbinat Loubavitch de France

La panna cotta sous toutes ses formes

La Panna Cotta, gourmandise italienne par excellence, a su sortir des frontières du pays pour agrémenter les cartes de desserts du reste du monde. Saviez-vous qu’on en déguste aussi en version salée ? Découvrez tous les secrets de cette spécialité piémontaise pleine de caractère.

Origines et signification de la panna cotta

Le terme “Panna cotta” signifie «  Crème cuite » (Panna « crème » et cotta « cuit »). Typique de la région du Piémont, elle tiendrait son origine de l’histoire d’une femme hongroise qui aurait réalisé ce dessert avec un surplus de lait. A l’époque le sucre étant une denrée chère, le dessert était réalisé sans. La panna cotta est servis sous forme de tranches ou de parts individuelles dans un ramequin ou une verrine.

Les ingrédients de la panna cotta

La panna cotta, c’est 50g de crème, 50g de sucre, et de la gélatine…et c’est tout !
En revanche, plusieurs variantes de la recette de base existent : on peut par exemple remplacer un peu de crème liquide par du lait d’amande. Vous pourrez facilement trouver des gélatines en poudre à base de poisson qui s’utilise de la même façon que les feuilles de gélatines porcines mais en quantités différentes : 1 feuille de gélatine porcine = 4 g de gélatine de poisson. La panna cotta est généralement accompagnée d’un coulis de fruits : mangue, framboise, etc.

La recette de la panna cotta

Faites ramollir les feuilles de gélatine dans de l’eau froide (2 minutes environ pour la poudre). Mettez ensuite la crème et le sucre dans une casserole jusqu’à ce que le mélange frémisse. Dès le début de l’ébullition, ôtez la casserole du feu et ajoutez la gélatine. Remuez jusqu’à ce que le mélange soit bien homogène. Versez dans des coupelles, laissez refroidir avant de placez quelques heures au réfrigérateur.
Le petit plus du 80 : Nous multiplions généralement par 1,5 la quantité de gélatine afin d’avoir une bonne prise de la panna cotta !

La panna cotta version salée

On peut également utiliser la panna cotta pour réaliser un entremets salé, à l’apéritif par exemple, dans des verrines, pour proposer une tapas originale et légère. Panna cotta salée à base de parmesan Parmigiano Reggiano, panna cotta tomate-basilic…Laissez parler votre imagination !

C’est en dessert accompagnée de son coulis de fruits rouges que la panna cotta du 80 se déguste ! Venez la goûter, elle est excellente 😉