Naples, ville d’origine de la fameuse pizza

« C’est sans comparaison à mes yeux la plus belle ville de l’univers » disait Stendhal, grand amoureux de l’Italie. Napoli, la belle italienne, a bien des histoires à nous compter. Entre son Vésuve, son Polichinelle, ses guirlandes bariolées de linge suspendues aux fenêtres, et… la pizza ! Car c’est bien ici que la célèbre recette a été inventée.

Naples et la pizza

A l’origine, la pizza, à l’image de bien des recettes devenues des classiques, était un plat du pauvre. C’était en fait une sorte de pita, une fougasse frite à l’huile ou sur une pierre chauffée, aromatisée aux herbes, relevée à l’ail et arrosée d’huile d’olive. On la consommait déjà en Grèce. Jusqu’au 16ème siècle, sa recette reste inchangée : la tomate commence alors à envahir l’Italie et l’on découvre à l’époque que la sauce tomate se marie parfaitement avec la pizza.

La première pizzeria de Naples

C’est en 1738 que la première pizzeria ouvre ses portes à Naples. C’était à la base simplement un lieu où l’on cuisait la pizza, que les marchands ambulants allaient ensuite vendre dans la ville. A cette époque, on ne s’attablait pas pour la déguster, on la consommait sur le pouce debout dans la rue.

La pizza entre dans l’histoire

La pizza, économique, rassasiante et ne nécessitant que peu d’ingrédients, devient rapidement le plat du pauvre. Au début du 18ème siècle, le roi Umberto 1er et son épouse de passage à Naples et ayant eu vent de la popularité de la pizza, expriment le désir de goûter à ce plat typique. Le meilleur pizzaiolo de Naples, Raffaele Esposito, leur composa entre autre une pizza aux couleurs du drapeau italien, à base de mozzarella, de tomates et de basilique. Elle plut tellement à la reine Margherita que le cuistot donna son nom à sa pizza : c’est la fameuse pizza Margherita que l’on déguste aujourd’hui dans le monde entier !

Au 80, plusieurs dizaines de pizzas sont à l’honneur, de la Margherita à la Napolitaine en passant par la plus surprenante Tunisienne !