D’où vient le jeûne du 10 Tevet?

La date du 10 Tevet correspond à l’un des 4 jeûnes de la tradition juive prescrits par les prophètes. Il a lieu généralement entre décembre et janvier, mais sa date exacte varie selon les années. Le 10 Tevet correspond au dixième jour du mois de Tevet et a pour origine un évènement ayant eu lieu il y a bien longtemps.

Les origines du 10 Tevet

Pour comprendre son origine, il faut revenir 2600 ans en arrière, dans la ville de Jérusalem. A cette époque, le roi de Babylone, Nabuchodonosor, commence à assiéger la ville sainte et à lancer des offensives violentes et destructrices. Il détruira une bonne partie de la ville, ainsi que le temple de Salomon. Dès le début des violences, les Juifs entreprirent un long exil vers Babylone.

Parmi eux se trouvait le prophète Ezéchiel, qui rapporta la date du 10 Tevet, appelé en hébreu “Assara BeTevet”. C’est grâce à lui que l’on observe aujourd’hui un jeûne durant cette journée.

Le jeûne du 10 Tevet

A travers les siècles, cette date continue d’être commémorée en hiver (du moins dans l’hémisphère nord). Du lever au coucher du soleil, il est interdit de manger, et ce même si le 10 Tevet tombe un vendredi ou bien un jour de chabbat. A noter que cela n’est pas le cas pour les autres jeûnes publics dont la date est simplement modifiée lorsqu’elle tombe le vendredi.

Le 10 Tevet: jour de la commémoration de la Shoah

Après la création de l’état d’Israël, il fut décidé que le 10 Tevet serait également le jour de commémoration des victimes de la Shoah. Le Grand-Rabbin Yisrael Meir Lau déclara voir dans ce choix un symbole d’espoir de vaincre l’adversité. En effet, le 10 Tevet est une date de deuil où l’on commémore à la fois la destruction des Juifs en Europe et le début des malheurs des Judéens. Ce faisant, à travers ces évènements tragiques, on exprime aussi l’espérance de voir se terminer les malheurs et la misère.

La richesse de l’héritage juif s’observe à travers les traditions qui, transmises de génération en génération, perdurent encore aujourd’hui.

Le restaurant italien le 80 vous offre des repas cacher dans la tradition juive. Venez y réserver une table!