La gastronomie italienne par région

Mondialement réputée pour ses pizzas et ses pastas, il serait dommage de cantonner l’Italie à ces 2 plats typiques. La gastronomie italienne est à l’image du pays : riche, colorée, parfumée. Chaque région possède ses propres spécialités et nous vous invitons à les découvrir ! Le restaurant Le 80 est un restaurant ‘halavi mais cela nous paraissait important de vous donner une vision globale des spécialités italiennes.

Les spécialités du Nord de l’Italie

Le Nord de l’Italie, région de montagne avec la proximité alpine, est notamment connu pour la bagna cauda piémontaise, un plat paysan à base d’ail et d’anchois. Le Piémont est réputé pour sa grande variété de fromages, ainsi que les gressins, les amaretti et le vermouth. En région Lombardie, on se régale de risotto safrané, de panettone et de la fameuse escalope de veau à la milanaise. En Vénétie, on mange en antipasti des sarde in saor, un plat à base de sardines et d’oignon. Le plat principal caractéristique de la cuisine vénète est le manai (à base de haricots blancs et de farine), mais aussi la morue frite, en salade, ou bien « mantecato » (cuite dans le lait).

Gastronomie italienne : centre, côtes Est et Ouest

Descendons maintenant vers la région d’Emilie – Romagne, terre du Parmigiano Reggiano et du vinaigre balsamique. Les pâtes y tiennent également une place d’honneur, comme les tortellini et cappelleti farcies, ainsi que la sauce la plus célèbre au monde : la bolognaise !
La Toscane reste dans le monde la région phare de la cuisine italienne. On y déguste fromages, viande et haricots.
Ombrie et Abruzzes ne sont pas en reste : on y déguste de l’agneau, des truffes noires, du panpepato (pain d’épices poivré) ou encore des gnocchis.
La Campanie est le berceau de la célèbre pizza, qui naquit dans les rues de Naples. La région compte d’autres spécialités comme l’incontournable mozzarella de bufflonne et le limoncello (liqueur de citron).

La botte italienne

Les régions des Pouilles, de Basilicate et de Calabre se partagent légumes et poissons ainsi que des pâtes à foison dont le mischiglio (à base de farines de légumes et de céréales), les firricieddi (pâtes fraîches traditionnelles) et les purcedduzz (recette sucrée à base de gnocchi de pâte fraîche frits et de miel).
Cuisine sicilienne
Influencée par ses voisins, comme les grecs qui y ont introduit l’origan, les olives et la cuisson grillée ; les arabes la pâtisserie ; les espagnols la ‘mpanata (tourte), les soupes de poisson et le scapece (sauce escabèche), la Sicile est aussi réputée pour ses oranges sanguines, tomates cerises, câpres et son fameux Marsala, une liqueur sucrée que l’on boit à l’apéritif.

A la carte du 80, tout l’Italie est à l’honneur, en version casher ! Pâtes, gratins de légumes, risottos, pizzas, desserts…toutes les saveurs méditerranéennes se conjuguent avec la tradition juive.