La structure d’un repas à l’italienne

La gastronomie italienne, c’est tout un art ! Et la structure d’un repas italien est bien précise, régie par différents plats qui se succèdent, pour le bonheur des gourmands. Allora buon appetito !

Le repas à l’italienne : les antipasti

Les Antipasti sont des hors d’œuvres servis avant le repas. C’est un festival de légumes crus, séchés, marinés ou cuits : tomates à la mozzarella, poivrons et aubergines grillés, petits artichauts à l’huile d’olive… mais aussi des carpaccios ou encore des bruschettas, que l’on déguste du bout des doigts accompagnés par exemple d’un verre de chianti pétillant.

Les Primi

La plupart du temps, ce premier plat se compose de pâtes mais également de riz (le risotto ou riz braisé, est plus répandu dans le Nord et le Centre), de gnocchi ou encore de potages, du type minestrone.

Les Secondi : le plat de résistance du repas à l’italienne

Ces plats sont souvent de plats de poissons (daurade, saumon, thon cabillaud, rouget, au four, au barbecue, sauté, etc) servis ou non avec des légumes ou de la salade, mais sans féculent, à part du pain.

Les formaggi

En tant que seconde patrie du fromage après la France, l’Italie se doit de proposer des fromages à chacun de ses repas ! Il en existe 450 dont le Parmegiano Regiano l’un des plus vieux fromages du monde, Grana Padano, Mascarpone, Gorgonzola, Ricotta, Taleggio, Asiago…

Le Dolci : le clou du spectacle du repas à l’italienne

Les desserts en Italie ne sont pas en reste : on termine souvent son repas par des tartes, des gâteaux, des fruits, et les fameuses glaces, le dessert le plus répandu dans le pays, sans oublier l’incontournable Tiramisu ou encore l’indétrônable Pana Cotta !

Et un repas italien s’achève toujours sur un expresso !

A la carte de notre restaurant le 80, découvrez les grands incontournables de la cuisine italienne : pâtes, pizzas, bruschettas, gratin Florentina, risottos, etc.