YOM KIPPOUR, QUE MANGE- T-ON ?

Yom Kippour nommée également le Grand Pardon est une des fêtes les plus connues. Il s’agit d’une fête d’expiation avec un jour de jeûne et de prière de 25-26 heures. Que mange-t-on la veille et au lendemain de cette fête ?

Voici une liste aliments et plats à préconiser lors de Yom Kippour ainsi qu’une recette à réaliser à base de poulet : le poulet aux coings.

Le poulet à l’honneur lors de Yom Kippour

Lors de Yom kippour, on mange du pain et ainsi que du poulet sous toutes ses formes car il s’agit d’un symbole d’expiation : potage, tajine, poule au pot, couscous… En fait il est possible de cuisiner tout à partir du moment où le plat est composé de poulet. Il est conseillé de manger des plats légers facile à digérer et d’éviter tout aliment excitant.

Les autres aliments consommés la veille et le lendemain de Yom Kippour

La veille il est habituel de prendre plusieurs petits repas. Le matin au petit déjeuner un gâteau au miel, le midi un plat à base de poisson, juste avant le jeune des hallots ou un plat à base de poulet.

Le jeune se termine avec la consommation d’un café ou thé. La veille il est conseillé de boire pour ne pas trop être assoiffé lors du jeûne.

Après le jeune, il est coutumier de consommer des viennoiseries et gâteaux avec du café tels que des raisins secs ou une mouna fourrée aux amandes.

La recette du poulet aux coings

Faire rôtir un poulet légèrement au four. Puis dans une marmite faire revenir et dorer quelques oignons en petits morceaux.
Puis ajouter quelques 5 ou 6 coings en gros quartiers ainsi que du paprika et un demi verre d’eau. A jouter ensuite le poulet et faire mijoter une à deux heures jusqu’à obtenir une sorte de confiture.

Il est possible de servir le tout avec du miel et accompagné de pommes de terre au four.

Pour découvrir et déguster nos plats à base de poulet, consultez la carte de notre restaurant le Restau 80.